Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vision d'Albert Voorn sur l'équitation d'aujourd'hui

L'équitation aujourd'hui vue par Albert Voorn. 

Albert Voorn cavalier d'obstacles de haut niveau néerlandais, vainqueur d'une médaille d'argent aux Jeux olympiques de 2000 à Sydney. A 61 ans, il s'entraîne activement et dirige des master class à travers le monde. Il a accordé une interview (la traduction peut être imprécise pour certains mots) qui circule beaucoup sur le net, dans laquelle il a exprimé sa préoccupation au sujet de la vision du monde des concurrents modernes. 

Photo bitmagazine.nl

 

 ′′ Maintenant, les concurrents veulent tout à la fois, ils veulent obtenir un résultat maximum, en mettant un effort minimal. Les cavaliers sont de plus en plus gâtés. Les jeunes concurrents, et souvent les filles, manifestent de la colère et de l'agressivité contre le cheval. Le cheval a-t-il cessé d'être votre partenaire et ami ? Les gens n'ont pas de sang-froid. Souvent, le cheval est utilisé en fin de journée pour renverser l'agressivité accumulée.

 Un autre aspect qui mène au choc est le manque de respect des parents et des entraîneurs de jeunes pilotes. Les enfants ne se souciaient pas de savoir qui est leur entraîneur. Il y a aussi pas mal de parents qui s'efforcent fanatiquement de faire grandir un grand athlète de leur tchad. Ils exercent une pression excessive sur les enfants. Combien de ces enfants resteront dans le sport quand ils seront grands ? 

Tous ces problèmes sont typiques quel que soit le niveau d'entraînement des athlètes. Et je ne vois aucune solution. Après tout, les sports équestres modernes tournent partout autour de l'argent. Quand vous avez de l'argent, vous pouvez vous acheter un cheval, acheter un coach et une place dans GlobalChampionTour.

 Nous devrions rendre le client heureux. Le client nous dit maintenant comment et quoi faire, même si c'est complètement faux dans notre sport.

 Les gens qui ne peuvent guère s'asseoir en selle ne devraient pas surmonter les obstacles de concurrence. La concurrence est un sport formidable. Beaucoup de gens apprécient la compétition. Mais les cavaliers doivent apprendre à sauter sur les chevaux pour avoir le moins de souffrance et d'inconfort possible. C 'est le but principal ′′ 

 AlbertVoorn

  Monsieur Voorn, vous avez tristement raison, je partage votre vision et votre avis en particulier sur le passage en gras dans le texte. L'argent change la donne et le palmarès, quant aux clients, en effet, désormais la majorité choisissent un pro pour les encadrer dont ils remettent sans cesse les conseils et le travail en question. Ils se tournent vers quelqu'un par choix, mais il faut ensuite sans cesse les convaincre (sans jamais vraiment y arriver) d'avoir fait le bon choix.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article