Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les professions de l'équitation

Le saviez-vous ?

Sur la base de questions qui nous ont été posées, voici quelques éléments de réponses : 

Il est possible de commencer à se former aux métiers de l'équitation dès l'âge de 14 ans.

Il est possible d'entrer en apprentissage à partir de l'âge de 16 ans (14 ans sous certaines conditions) + d'informations

Il est possible de trouver des sources de financement pour des formations professionnelles équestres de 23 manières différentes, selon votre profil et votre statut.

Vous pouvez être accompagné dans votre démarche de formation, de reconversion et de recherche d'emploi contact

90% des formations de la filière équestre sont diplômantes. 

90% des diplômes sont soit des diplômes d'Etat, soit reconnus par l'Etat.

La réussite aux examens diplômants dépend de la bonne préparation du candidat en amont de sa formation et de sa bonne connaissance du milieu professionnel dans lequel il souhaite évoluer.

Tous les centres de formation ne se valent pas et leur mode de formation ne sont pas identiques, pour réussir, choisissez un centre de formation qui vous correspond.

Les formations et les diplômes de la filière équestre sont essentiellement des formations professionnelles. Réintégrer une voie générale après avoir effectué une formation professionnelle spécifique équestre peu être difficile selon le niveau initial que vous aviez en entrant en formation professionnelle équestre.

Les diplômes des métiers du cheval et de l'équitation sont soit, des diplômes du Ministère de la jeunesse et des Sports, des diplômes agricoles, des diplômes fédéraux.

Les équivalences entre les diplômes spécifiques et d'autres filières ne sont pas possible y compris lorsque ceux-ci ont des niveaux équivalent.

Les diplômes de la filière équestre sont des diplômes allant du niveau 2 au niveau 6 + d'informations

Les formations continues sont possibles durant toute votre carrière professionnelle. Elles ne sont pas toutes diplômantes, sont très enrichissantes et très pratiques sur le terrain au quotidien. Ces formations sont essentielles et quasi obligatoires pour rester performant et crédible, toutefois, elles ne débouchent systématiquement (et même plutôt très rarement) sur des revalorisation de vos emplois et de vos salaires.

Photo de la belle carrière de Bièvres

Les majorité des employeurs de la filière équestre se basent sur la grille des salaires des conventions collectives en matière de rémunération. Il est de ce fait difficile de négocier son salaire et de faire valoir ses diplômes, ses compétences et son expérience individuellement.

La question des salaires et du temps de travail reviennent souvent par les postulants aux métiers de l'équitation. Cela est même un frein à une reconversion dans l'équitation pour les passionnés et est un accélérateur de changement de carrière au bout de quelques années d'exercice. Ceci explique en partie que les postes soient occupés par des gens plutôt jeunes.

Les salaires sont en effet plutôt bas. Et pour répondre concrètement aux questions fréquemment posées, il peut être difficile d'en vivre, même avec un emploi à temps plein, dans les régions où le coût de la vie est élevée.

Plus d'info et de renseignements à venir au fur et à mesure de vos questions.

Si vous avez des questions relatives à la filière équestre, n'hésitez pas à les poser sur le formulaire automatique du blog.

 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article