Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences sexuelles dans le sport

A voir ou à revoir le document d'Arteviolences sexuelles dans le sport.

Que dit cette enquête ? Qu'aucun sport ne semble être épargné par le problème.

Tous les niveaux, tous les milieux et tous les âges sont touchés.

1 sportif sur 7 en est victime.

Cela va au delà du sport, c'est un enjeu économique et politique....

Cela détruit des vies, et pas que des victimes, mais aussi celles de leur famille.

Reportage complet et très bien fait. 

La dernière intervention de la Ministre des sports est affligeante et donne clairement le ton quant à l'attitude d'un gouvernement face au problème. La politique et la représentation internationale primera toujours face à une victime.... Même sans être victime, entendre cela est d'une violence inouï. 

Dans l'équitation comme ailleurs cela existe, il ne faut pas le craindre plus qu'ailleurs ni le nier. Il faut s'en méfier comme partout et ne pas se croire à l'abris ni plus exposé. Cela n'est pas lié au sport, à la discipline, c'est avant tout une question de personne malveillante, se sont des actes qu'il faut dénoncer afin qu'ils ne perdure ni sur les victimes ni dans le milieu sportif.

Il est du devoir de chacun, victime, témoin, ... de contribuer à faire cesser les auteurs d'agissements qui détruisent des vies et qui salissent le sport.  

Si un dispositif existe au sein de la fédération française N'en parle pas qu'à ton cheval,

Toutes les agressions ne se produisent pas dans une structure affiliée, il faut alors contacter les services de gendarmerie ou de police. Tout signalement auprès des fédérations ne dispense pas des démarches et procédures traditionnelles que sont : dépôt de plainte auprès de la gendarmerie ou de la police. De plus, si le dispositif a le mérite d'exister, nous ne savons pas qui est derrière cette plateforme et qui reçoit la parole.

Les dispositifs "internes" ne font pas l'unanimité. Nombreuses personnes concernées disent clairement : "Nous ne doutons pas de la bonne foi des associations sportives, mais nous pouvons émettre des réserves quant à leur traitement des dossiers, leur efficacité et leur transparence lorsqu'elles sont directement ou indirectement impliquées."

Autre article à lire suit à un précédent documentaire

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article