Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Reprise du travail du cheval post-confinement

Cavaliers, Propriétaires et demi-pensionnaires de chevaux et de poneys vont avoir la lourde tâche de prévoir un programme de reprise de leur monture après ce long confinement.

Celui-ci ne doit pas être vu à la légère car il est inédit.

En effet pour la première à cette échelle, l'arrêt du cheval n'a pas été imposé par des vacances (souvent d'une durée de 15 jours à un mois environ), pas non plus imposé par une maladie ou une blessure du cheval ou du cavalier, pas non plus imposé par une épidémie animale (qui met souvent à mal une région, mais pas la France entière, qui met souvent en péril une saison de concours car on est privé de sortie à l'extérieur mais pas de travail chez soi...).

Ce programme ne doit pas être vu trop en amont car nous n'avons (pour l'heure où nous écrivons ces lignes-16 avril) aucuns date de retour au travail auprès de nos chevaux.

Actuellement, les chevaux sont:

* soit chez leur propriétaire, avec ou non des installations, avec ou non une activité réduite.

* soit au pré sans activité ou très légère.

* soit en pré-box sans activité ou peut-être une activité légère.

* soit en écurie avec service de travail du cheval possible, ce qui induit une activité plus ou moins égale à la "normale"...

Dans tous les cas, votre programme de retour dépendra:
- Du temps d'arrêt (actuellement nous ne savons pas quand nous pourrons reprendre)
- Du mode d'hébergement et de ce qu'aura été l'activité du cheval pendant la période d'arrêt
- De l'âge et de l'état de santé du cheval au moment de la reprise
- De l'objectif que l'on a pour le cheval à court terme
- De la saison à laquelle nous serons à ce moment là 
...

Commencer par du travail a pied est tout à fait judicieux et par le travail en liberté, longe en particulier. Encore faut-il que le cavalier soit à l'aise avec le travail en longe, que les exercices soient adaptés au cheval et à ses capacités ou moment du retour à l'activité. N'abusez pas de la durée de la longe, ni des enrênements. 

Ne soyez pas trop gourmand, ne cherchez pas à "rattraper" le temps que vous considérez peut-être comme "perdu". Il ne sert à rien d'aller droit dans le mur et de faire plus de dégâts sur votre cheval que de bien.

Attention aux courbatures. 

Dans tous les cas, choisissez un bon terrain, protéger convenablement votre cheval. Soyez très progressif, il vaut mieux aller trop lentement dans sa progression que de griller des étapes qui peuvent causer des accidents ou des micro traumatismes irréversibles.

Des conseils, un avis extérieur, une direction de départ pour établir avec vous le programme idéal en fonction d'un contexte réel que vous aurez vous même exposé: CONTACT

La magnifique carrière de Bièvres

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article